Bienvenue sur Journal-Intime-X.com, mon site de confessions intimes et d'histoires érotiques pour Adultes

Visite chez le gynécologue

J’ai rendez-vous  chez mon gynéco. C’est la première fois que j’y mets les pieds, mon ex- gynécologue étant en retraite, j’ai choisi au hasard. Je sonne, entre et vais m’asseoir dans la salle d’attente. Je suis seule et certainement la dernière, il est 20 heures. Le gynéco sort de son cabinet, raccompagne une patiente et m’invite à entrer. Il me regarde et me dit que nous nous connaissons. Je reste bouche bée. Il me déballe une partie de mon cursus scolaire et que nous sommes sortis ensemble au bal de fin d’année. L’étincelle se fait, cela fait près de quinze ans tout de même. Le docteur Bazan est le Laurent de cette soirée. Au lieu de me décoincer, je suis super mal à l’aise de lui montrer mon intimité. Après cette brève discussion et après m’avoir demandé de mes nouvelles, il me demande si je viens pour une visite de routine. Je lui confirme et lui dis que je pensai aussi mettre un stérilet. Il me demande alors de me déshabiller complètement et de me peser.

Une fois réalisé, il commence par ma  poitrine. Je le laisse faire pendant qu’il cherche des grosseurs suspectes mais sa palpation me fait de l’effet, et, je tente de ne rien laisser transparaitre. Il me dit de monter sur la table d’examen avec les fesses au bord. Je rougis comme une pivoine. Cette position lui offre une vue imprenable sur mes deux orifices entièrement épilés. Il saisit son tabouret et s’installe entre mes jambes. Il met ses gants, applique un peu de gel et me dit qu’il attaque. C’est froid, il écarte mes lèvres et je sens ses doigts me pénétrer de manière professionnelle. Il me prévient qu’il me fait un frottis. Une fois qu’il a fait ce qu’il devait faire, il me dit que tout va bien mais qu’il ne sent pas trop la pose d’un stérilet car ma formation utérine risque de ne pas le supporter. Je lui pose la question de savoir s’il est libre, il me dit que oui et sans enfant. Lui sait que je suis seule car il m’a posé la question tout à l’heure pour sa fiche. Je m’approche de lui et de son beau regard. Il vient à mon encontre et nous nous embrassons. Puis il enlève ses gants et me dit de m’essuyer et m’invite à aller manger quelque part. Je lui dis qu’il m’a chauffé avec son examen et que l’endroit m’excite. Il revient vers moi, m’embrasse et me caresse les seins d’une manière très affectueuse ce coup-ci.

Il fait de larges cercles avec sa langue autour de mes mamelons, et réduit ses cercles pour être sur mes tétons qui pointent. Avant de descendre vers mon sexe, il m’embrasse dans le cou et arrive sur mon capuchon clitoridien. Il me fait décoller en moins de deux. C’est un pro, je ne sortirai plus qu’avec des gynécos ! Il enfile deux doigts et stimule mon point G. Il lèche mon petit trou, une première, c’est super agréable. Après avoir pris un pied d’enfer, je le déshabille. Il est nu et je lui demande de remettre sa blouse car cela m’excite. Je m’agenouille devant lui et lui caresse les boules tendrement. Puis je le fais grossir en le masturbant et commence à lui gober son sexe. Je ne peux pas tout mettre dans ma bouche car il est bien monté. Il me remet sur la table d’examen et entre dans mon vagin. Il fait de somptueux allers retours, alternant la vitesse, il sort, il rentre. Et moi, je piaille comme une folle. Je suis chaude. Il désire me sodomiser mais avec son engin, je lui dis que je ne suis pas trop pour sauf s’il a une solution pour que je n’ai pas mal. Il revient avec son gel et un mini-vibromasseur. Il applique le gel sur mon anus et y rentre un doigt puis deux pour me dilater et mettre son god. Il mesure 3 cm de large pour 10 de long, et est percé à plusieurs endroits. Il m’enfonce son objet dans le rectum et mets une seringue de gel dessus. Il agit sur la seringue et le gel sous pression se diffuse dans mon orifice le plus serré. Je sens le gel froid. Il retire son appareil et s’introduit. C’est vrai aucune douleur mais aucune sensation non plus. Puis après un certain laps de temps, le gel se retirant, je sens à nouveau son sexe chaud et plein de vigueur. J’apprécie et je me sens envie d’un plaisir dur à contrôler. J’ai une jouissance anale comme jamais et lui jouis sur mes fesses.

Cela a été génial ! Il me propose de prendre une douche qu’il a dans son cabinet et nous partons manger. La soirée ne fait que de commencer, vivement la prochaine étreinte !

Laisser un commentaire