Bienvenue sur Journal-Intime-X.com, mon site de confessions intimes et d'histoires érotiques pour Adultes

On a baisé dans le camping-car

Nous sommes un couple d’une cinquantaine d’années et nous nous sommes acheté un camping-car pour sillonner les routes de France et ainsi connaitre des coins sympas. Mais comme nous sommes aussi de vrais libertins, nous avons eu la chance de faire des rencontres coquines et libertines lors de nos trajets et de nos arrêts sur des aires de repos. Je vais vous raconter ce qui s’est passé l’été dernier, sur une route Lozère.

Nous avions passé la journée à rouler et à visiter des coins sympas de ce département et nous cherchions un endroit pour nous poser pour la nuit. Lorsqu’on roule en camping-car, on a des endroits spécifiques et nous en avions trouvé un pas trop loin. Une fois sur place, l’effet camping se fait ressentir puisque tout le monde nous salue et la discussion s’engage rapidement. Notre voisin de parking était un homme d’une trentaine d’années fort charmant. Au moment du coucher, mon mari a voulu coquiner et nous voilà en train de baiser sur la banquette du camping-car. J’adore me faire baiser en voyage et en extérieur. Pendant que mon mari me tringle comme une grosse truie que je suis, je me rends compte que notre voisin de parking essaye de se faire discret à la fenêtre côté conducteur et qu’il nous matte en train de baiser. Je ne dis rien à mon mari, mais lui demande de me prendre au volant. Il s’installe sur le siège conducteur à quelques centimètres de notre voyeur. Je viens m’empaler sur sa queue après l’avoir sucée, car j’adore récupérer un peu du jus de ma chatte sur la queue de mon mari. Je me cramponne à ses épaules et lui plaque le visage entre les gros seins pendant qu’il me tringle afin qu’il ne voit pas notre voisin en train de se branler. De voir cet inconnu s’astiquer la queue à quelques centimètres de moi a décuplé mon envie de sexe et je me baisais toute seule sur la queue de mon mari. Il me disait de me calmer, mais j’étais en folie. D’autant plus que le voyeur était tout prêt et qu’il me fixait pendant la baise. Mon mari m’a inondé la chatte et je n’ai pas tardé à le suivre sur le chemin du plaisir. Notre voyeur s’en est allé et nous nous sommes endormis avec mon mari dans notre lit. Un peu plus tard, je suis sortie pour aller fumer une cigarette et j’ai déposé ma culotte souillée de mouille sur la marche de mon voisin voyeur. J’ai vu quelques instants plus tard, qu’elle avait disparu signe qu’il l’avait récupérée. Je l’imaginais en train de se branler en reniflant mes effluves intimes. Je me suis endormie avec cette idée en tête et j’ai bien dormi. Le lendemain, je me suis levée et après le déjeuner, mon mari est allé se détendre avant de reprendre la route. Mon voisin en a profité pour me déposer ma culotte sur la table. Je ne l’ai pas vu faire et c’est bien dommage. Lorsque j’ai ouvert ma culotte, il y avait une grosse quantité de sperme frais au niveau du gousset. J’étais tout excitée. Je suis entrée dans le camping-car et j’ai enfilé la culotte en écartant bien les lèvres pour que le sperme de mon voisin soit bien en contact avec mon intimité. Durant tout le trajet, je sentais ma mouille couler dans la culotte et se mélanger au sperme du voisin. Je me languissais une pause afin que mon mari me lèche la chatte et qu’il goute au sperme du voisin voyeur. Je sais je suis une salope, mais qu’est-ce que j’aime ça ! 

Une réponse à “On a baisé dans le camping-car”

  1. Newdelice26 dit :

    Hummmm joli recit, ma femme et moi envisageons d en acheter un il serait sympat qu un site camping caristes libertin soit creé

Laisser un commentaire